Auteur/autrice : Martin Hoegger (Page 1 of 3)

« L’autre est un don ». Rencontre du Forum chrétien romand. 5 octobre 2024

« Accueillez-vous donc les uns et les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. » (Rm 15, 7)

Samedi 5 octobre 2024, 09h00-16h00

Au centre paroissial de Cressier (chemin des Narches 3, 2088 Cressier (canton de Neuchâtel)

Prix : 25.-

Formulaire d’inscription

DÉROULEMENT : MATIN
9h00-9h30 : Café-croissants
9h30-10h00 : Louange et prière
10h00-10h30 : Accueil du Forum
10h30-11h30 : Partage en petits groupes selon la formule du Forum chrétien
11h30-11h50 : Partage en plenum sur les expériences vécues en petits groupes.
11h50-12h00 : Quelques cantiques d’action de grâce
12h00 et repas

APRES-MIDI
13h30-14h00 : Information à plusieurs voix sur le Forum mondial d’Accra, Ghana

14h45-15h15 : Bilan, projets d’avenir, mission commune.
14h00-14h45 : Ateliers

  1. 2025, 1700 ans du Concile de Nicée. Quelle actualité pour le Forum chrétien?
  2. Œcuménisme dans le canton de Neuchâtel
  3. Lecture plurielle de la Bible
  4. Présence chrétienne dans les médias

15h15-16h00 : Célébration finale

Forum chrétien mondial. Quatrième rencontre mondiale, Accra, Ghana

Martin Hoegger a participé à la quatrième rencontre du Forum chrétien mondial à Accra, au Ghana, du 16 au 19 avril 2024. Voici quelques articles de sa plume.

Forum chrétien mondial : La diversité du christianisme mondial s’est manifestée à Accra

Accra Ghana, 16 avril 2024. Dans cette ville africaine grouillante de vie, le Global Christian Forum (FCM) réunit des chrétiens de plus de 50 pays et de toutes les familles d’Églises. D’origine ghanéenne, son secrétaire général Casely Essamuah explique que le FCM veut donner aux chrétiens l’occasion de connaître et de recevoir les dons que l’Esprit Saint a placés dans les différentes Églises. « C’est un espace de rencontre profonde de la foi. Nous apprenons ainsi à découvrir la richesse du Christ », dit-il.

Cape Coast. Les lamentations du Forum chrétien mondial

Accra, 19 avril 2024. Le guide nous a prévenus : l’histoire de Cape Coast – à 150 km d’Accra – est triste et révoltante ; il faut être fort pour la supporter psychologiquement ! Cette forteresse construite au XVIIe siècle par les Anglais a reçu la visite de quelque 250 délégués du Forum chrétien mondial.

« Pour que le monde sache ». L’invitation du Forum chrétien mondial.

Accra, Ghana, 19 avril 2024. Le thème central du quatrième Forum chrétien mondial est tiré de l’Évangile de Jean : « Pour que le monde sache » (Jean 17:21). À bien des égards, l’assemblée a approfondi ce grand texte, dans lequel Jésus prie pour l’unité de ses disciples en les envoyant dans le monde.

Sanctification et unité, les deux conditions de la mission.

Le thème de la rencontre du Forum chrétien mondial à Accra était tiré de cette page de l’Évangile : « Afin que le monde sache » (Jean 17,23). Voici une méditation sur ce passage!

Forum chrétien mondial et JC203, une histoire d’unité et de témoignage

« Notre thème, écrit C. Essamuah, secrétaire du FCM, s’accorde à merveille avec le titre du livre d’Olivier Fleury et l’objectif de l’initiative JC2033 : mobiliser les chrétiens du monde entier dans la joie de l’unité que nous partageons les uns avec les autres ».

Global Christian Forum. Forth Global Gathering, Accra, Ghana

Martin Hoegger took part in the fourth Global Christian Forum gathering in Accra, Ghana, from April 16 to 19, 2024. Here are a few articles from his pen.

Global Christian Forum: Diversity of global Christianity on display in Accra

Accra Ghana, 16th April 2024. In this African city teeming with life, the Global Christian Forum (GCF) brings together Christians from more than 50 countries and from all families of Churches. Of Ghanaian origin, its general secretary Casely Essamuah explains that the GCF wants to give Christians the opportunity to know and receive the gifts that the Holy Spirit has placed in the various Churches. “It is a space for a deep encounter of faith. We thus learn to discover the richness of Christ,” he says.

Cape Coast. Laments from the Global Christian Forum

Accra, April 19, 2024. The guide warned us: the history of Cape Coast – 150 km from Accra – is sad and revolting; we must be strong to bear it psychologically! This fortress built in the 17th century by the English received a visit from some 250 delegates to the Global Christian Forum (GFM)

“That the world may know.” The invitation from the Global Christian Forum.

Accra, Ghana, April 19, 2024. The central theme of the fourth Global Christian Forum (GCF) is taken from the Gospel of John: “That the world may know” (John 17:21). In many ways, the assembly delved deeper into this great text, where Jesus prays for the unity of his disciples by sending them into the world.

Global Christian Forum and JC2033 : A Story of Unity and Witness

« Our theme, writes C.Essamuah, secretary of the GCF, fits wonderfully with the title of Olivier Fleury’s book and the aim of the JC2033 initiative: to mobilize Christians around the world in the joy of the unity we share with one another »

Voeux de Noël et lettre de nouvelles

« Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. » Jean 15, 10-12

Dans l’Évangile, Jésus parle de « son » commandement. Il l’appelle aussi « nouveau ». Mais l’Ancien Testament le connaissait déjà. Alors qu’est-ce qui est nouveau ? Rien de moins que d’aimer « comme » Jésus a aimé !

A Noël, Dieu est entré dans nos relations afin de les renouveler, en nous réconciliant en Dieu par sa croix et sa résurrection. L’image de la nativité ci-dessus exprime cette force de rassemblement quand le Christ est au centre.

Ce commandement souligne l’importance de nos relations dans la vie de l’Église. C’est justement ce que nous voulons vivre dans le Forum chrétien romand, en nous centrant sur le Christ et en partageant notre cheminement avec lui.

Nous sommes heureux de reprendre contact pour vous donner quelques nouvelles.

En vous souhaitant à chacun le bonheur d’être aimé et d’aimer, la joie de donner, et de recevoir ! Heureux Noël et Bonne année 2024 !

Le comité du Forum chrétien romand

Lettre de Nouvelle décembre 2023

Priez pour le quatrième rassemblement mondial !

En avril 2024, le Forum Chrétien Mondial organise son quatrième rassemblement mondial à Accra, au Ghana. Ce rassemblement réunira des responsables chrétiens de toutes les régions du monde et de toutes les familles du christianisme, afin qu’ils puissent cheminer ensemble avec Jésus.

Le succès de toute entreprise repose sur la prière. C’est pourquoi le Forum chrétien mondial recherche des partenaires de prière dans tous les domaines de la chrétienté. Nous vous invitons à vous joindre à nous pendant quatre semaines pour prier pour tous les aspects du rassemblement mondial.

1 Thessaloniciens 5 nous demande de « prier continuellement » et nous promet que « le Dieu qui vous appelle est fidèle ». Nous comptons sur la fidélité de Dieu qui nous a appelés au ministère de l’unité chrétienne et qui nous a ordonné de prier continuellement pour cette bonne œuvre. À Dieu seul revient la gloire – dans l’Église, dans le monde et dans nos vies.

Ci-dessous, vous pouvez télécharger le calendrier de prière du Rassemblement mondial en format pdf (en anglais).

Merci de couvrir le Rassemblement mondial de vos prières. Nous sommes convaincus que Dieu accomplit une œuvre puissante à travers le Forum chrétien mondial!

Télécharger le calendrier de prière du Forum chrétien mondial

Un film sur le Forum chrétien mondial

Le dialogue œcuménique s’est construit pendant plusieurs décennies avant tout entre les Eglises catholique, orthodoxe, anglicane et les Eglises issues de la Réforme.

Mais aujourd’hui la croissance fulgurante des Eglises évangéliques et pentecôtistes, en particulier dans les pays du Sud, amène des changements significatifs dans le paysage mondial du christianisme.

C’est pour y répondre qu’est créé, au début du 21ème siècle le Forum Chrétien Mondial. C’est un espace ouvert, où tous les chrétiens, issus d’Eglises anciennes ou plus récentes, se rencontrent et font l’expérience que leur amour pour Jésus-Christ est plus fort que les murs qui séparent leurs institutions.

Un signe d’espérance fort pour l’unité visible des chrétiens, ouvrant à un témoignage commun dans le monde. Ce film est réalisé par la Communauté du Chemin Neuf via le réseau de international prière « Net for God ».

Cliquer ici pour voir ce film

Patrizia Conforti, Une analyse du Forum chrétien romand

Dans son article publié dans un ouvrage collectif  « Les chrétiens évangéliques et le dialogue œcuménique en Suisse : orientations théologiques et expériences d’engagement »[1], Patrizia Conforti, de l’Université de Fribourg, analyse l’expérience du Forum chrétien romand et donne quelques éléments de réflexions, en particulier concernant la participation des Églises évangéliques et pentecôtistes.

Lire son article en cliquant sur ce lien


[1] Sous la direction de Michel STEINMETZ, en collaboration avec Miriam VENNEMANN /Herausgegeben von Michel STEINMETZ, unter Mitarbeit von Miriam VENNEMANN, Mélanges amicaux offerts à Martin Klöckener // Freundschaftlich dargereichte Festschrift für Martin Klöckener. Fribourg // Freiburg, 2023 Academic Press Fribourg, 2023, p. 199-206

Lancement réussi du Forum chrétien vaudois

Par Martin Hoegger.

Le premier jour de juillet, plus de 60 personnes se sont donné rendez-vous à Saint Légier, dans les locaux de la Haute École de théologie (HET-PRO) surplombant la Riviera lémanique, pour le premier Forum chrétien vaudois. Lancement réussi dans une joyeuse fraternité et une souriante bienveillance !  

Robin Reeve (Fédération évangélique vaudoise) accueille l’assemblée dans cette Haute École où il enseigne. Ex-président de la Communauté des Églises dans le Canton de Vaud, il voit dans ce Forum « un chemin nouveau qui répond à un besoin de renouveler l’œcuménisme ». Cette initiative nous fait découvrir ce qui nous unit et comment nous pouvons agir ensemble pour être témoins de Jésus-Christ.

Frédéric Keller, responsable de l’œcuménisme dans l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV) rappelle la première rencontre du Forum chrétien romand, en 2021. « Quelque chose de fort a été vécu à Leysin : nous nous sommes reconnus comme frères et sœurs en Christ : c’est le socle », dit-il. Il y a appris à poser ces questions : qui manque autour de la table, qui n’a pas été invité ou qui s’en est exclu ?

De gauche à droite : Frédéric Keller, Philippe Becquart, Roula Lopez et Robin Reeve

Pour Philippe Becquart, adjoint du représentant de l’évêque dans le canton, c’est une immense joie de savoir que le Seigneur nous réunit et qu’il va nous guider. Le mot clé est, pour lui, celui de « discernement ». « Nous avons prévu de ne pas trop prévoir et invitons à une docilité à l’Esprit, qui nous permettra de discerner comment aller de l’avant ». Il remercie aussi les autorités des Églises qui soutiennent pleinement cette initiative et sont présentes.

Pour lancer la rencontre, Roula Lopez, formatrice d’adultes dans l’Église catholique, distribue des ballons à gonfler sur lesquels chacun est invité à écrire un mot qui signifie l’action œcuménique. Les ballons sont ensuite lancés par terre. Par petits groupes les personnes sont alors invitées à dire comment elles comprennent le mot écrit sur le ballon qu’elles ont ramassé. Et la salle se transforme en une ruche bourdonnante !

Qui manque autour de la table ?

Anne Cathy Graber, pasteure mennonite, nous parle à travers l’internet depuis Paris, où elle enseigne l’œcuménisme (Centre Sèvres). Membre du comité du Forum chrétien mondial, elle est sans doute la plus qualifiée à expliquer son histoire et ses buts, dans le monde francophone.

Le Forum chrétien mondial est né en 1998 à la suite d’une impulsion donnée par le Conseil œcuménique des Églises afin d’impliquer davantage les « Églises émergentes », principalement évangéliques et pentecôtistes dans le mouvement œcuménique.

Les fondateurs ont perçu l’urgence d’ouvrir la table du dialogue à d’autres partenaires. La question qui est posée est simple : qui manque à la table de la rencontre ? Cette image de la table suggère la notion d’hospitalité.

La pasteure précise que le Forum ne veut se substituer à aucune autre instance, mais favoriser la rencontre à travers l’écoute et la prière, ce qui d’ailleurs, dynamise le dialogue.

Dans les rencontres les participants viennent pour la moitié des Églises dites « historiques » et pour l’autre moitié des Églises plus jeunes. Le Forum veut créer un espace ouvert « pour confesser le Dieu trinitaire et Christ homme parfait et Dieu parfait et pour aborder ensemble les défis du monde d’aujourd’hui », comme l’affirme sa base spirituelle.

Partager son itinéraire de foi : le cœur d’une rencontre du Forum.

Raconter son histoire de foi ou sa rencontre et son cheminement avec Jésus-Christ, dans un cadre sécurisé et sécurisant…en sept minutes, tel est le cœur d’une rencontre du Forum chrétien, précise A.C. Graber.  

Ce partage des étapes de notre vie où l’on a expérimenté la présence du Christ et notre réponse à celle-ci est décisif. La méthodologie a fait ses preuves dans plusieurs contextes. Tout commence par écouter l’autre. Découvrir le pèlerinage de foi de l’autre suscite la confiance et l’amitié spirituelle. « La conséquence est la reconnaissance interpersonnelle, dans les deux sens du terme: action de grâce et découvrir en l’autre un vrai disciple du Christ ».

Après cet exposé l’assemblée se partage en dix groupes de six personnes pour vivre ces « partages des itinéraires de foi », la plupart sortent dans la nature magnifique environnant le « Forum Emmaüs ». Au retour dans la salle les visages souriants témoignent sans beaucoup de paroles que le courant a passé !

Désir d’une nouvelle étape

Après le déjeuner, les participants se sont livrés à un exercice de discernement en trois temps. D’abord à l’écoute de la Parole de Dieu à travers une « Lectio divina ».

Tout commence par l’écoute de la Parole de Dieu, souligne Robin Reeve, en citant le Psaume 143, un « psaume de désir ».  C’est elle qui donne de discerner le chemin à suivre : « fais-moi connaître le chemin où je dois marcher !  Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ».

Il invite à lire plusieurs fois de suite le récit du songe de Jacob dans le livre de la Genèse. Après un temps de silence chacun peut dire ce qui l’a rejoint dans ce grand texte qui parle d’un nouveau départ dans la vie du patriarche. Suit un moment de prière libre où de nombreuses voix expriment à la fois la reconnaissance pour le chemin parcouru et le désir de vivre une nouvelle étape.

Rêves

La journée se termine par un travail en groupes où l’on rêve de projets œcuméniques pour le canton de Vaud, suivi par un échange en groupes confessionnels.

Un constat : il y a beaucoup de choses qui se font déjà… mais qui sont peu connues ou qui ont besoin d’être dynamisées, comme la « Nuit des Églises ».

Des rêves sont aussi partagés, comme le nécessaire renouveau communautaire, à travers des groupes de partage, en particulier dans les Églises réformées et catholiques qui voient leurs assemblées se réduire comme peau de chagrin.

Comment les Églises peuvent-elles aussi collaborer pour davantage de partage, de justice sociale et pour l’écologie ? « Le confort de nos petites paroisses ne doit pas être plus fort que l’appel de l’Évangile », a dit une participante.

Devant nous, il y a aussi des étapes importantes à considérer : 2025, la date commune de Pâques avec les Églises orthodoxes et les 1700 ans du Concile de Nicée. Une réflexion sur les fondements de notre foi pourrait avoir lieu à cette occasion. 2027 avec l’anniversaire de la première conférence œcuménique de Lausanne…et l’horizon 2033, le Jubilé des 2000 ans de la résurrection du Christ. Comment nous y préparer pour donner dès maintenant un témoignage commun au Ressuscité qui nous a unis aujourd’hui et nous conduira ?

Et les jeunes ?

« Il y a beaucoup de cheveux blancs parmi nous », remarque Nicodème Roulet, étudiant à la HET-PRO. Où sont les jeunes ? Sans eux l’œcuménisme dans le canton n’a pas d’avenir ! Comment les rejoindre alors que la question œcuménique se pose autrement pour eux : ils se rassemblent surtout autour de projets. D’autre part il n’y a pas de membres d’Églises d’immigrés. « Il ne faut pas démarrer de projets sans ces deux catégories ». Sans oublier les marginaux, les handicapés, l’Église persécutée et la communion avec le peuple juif.

« Donne-nous des amis !« 

Tout commence par l’amitié : « Seigneur, donne-nous des amis » ! Telle a été la prière d’une personne dans un petit groupe. Or, la démarche du Forum favorise cette amitié spirituelle. Nous en avons fait l’expérience aujourd’hui ! On a senti aussi qu’il y avait une grande qualité relationnelle entre les responsables de cette journée. La prière, l’écoute et l’encouragement mutuel sont essentiels.

A la fin de cette rencontre, il est réjouissant que six autres personnes (deux de chaque famille d’Églises) aient accepté de former un groupe de travail pour discerner sur quel chemin le Forum chrétien vaudois pourrait avancer.

Pour conclure, laissons la parole à Frédéric Keller : « Il s’est passé quelque chose aujourd’hui: joie de la rencontre et de la communion. On se sent autorisé à réfléchir comment faire un prochain pas ». Et à Philippe Becquart : « Nous avons vécu une fraternité et une bienveillance qui font chaud au cœur. Qu’on soit aussi nombreux est un signe de l’importance de l’œcuménisme ».

This article in english

Dieser Artikel auf Deutsch

Forum chrétien en Suisse alémanique

À la suite de la participation de sa secrétaire générale au premier forum francophone qui s’était déroulé à Lyon en octobre 2018 et du succès du forum romand de Leysin, la CTEC Suisse s’est lancé dans l’organisation d’un forum chrétien sur le modèle du Global Christian Forum (GCF) en Suisse alémanique.

Un comité d’organisation a été constitué et s’est mis au travail en janvier 2024. Le lieu et les dates ont désormais connus : le Forum chrétien en Suisse alémanique aura lieu du 27 au 30 octobre 2024 au centre des congrès de Chrischona Berg, à Bettingen, dans le canton de Bâle-Ville.

Nous espérons 150 personnes, dont la moitié – selon les principes du GCF – provient des Églises dites traditionnelles et l’autre des Églises et communautés évangéliques et pentecôtistes.

Le fil conducteur biblique est aussi connu : « Ayez du sel en vous-mêmes et soyez en paix les uns avec les autres » (Mc, 9:50)

Site (en allemand)

https://agck.ch/christliches-forum-deutschschweiz/

Première rencontre du Forum chrétien vaudois

Nous aimerions inscrire la démarche du Forum chrétien dans la durée en créant un Forum Vaudois en collaboration avec la démarche des Forums Romand et Francophone.

Pour que l’œcuménisme de demain soit toujours plus le reflet de ce qui se vit localement nous vous invitons  à une journée de retraite et de discernement pour faire un pas de plus dans la communion et la mission commune des chrétiens.

le samedi 1er juillet 2023, de 9h à 16h

à Saint Légier-La Chiésaz, Rte de Fenil 40 (Forum Emmaüs)

S’inscrire ici : https://forms.gle/gsmjrFZeVwUgSF1x7 

Lire la Lettre aux Églises présentant le projet du Forum Chrétien vaudois

« Older posts